Parce qu'un accident de voiture avec un tiers n'est pas toujours facile à gérer, adoptez les bons réflexes pour votre constat amiable.

Les premiers reflexes :

Avant tout, dès que vous pouvez, prenez en note le numéro d’immatriculation et le nom de l'assureur indiqué sur la vignette verte du parbrise de la tierce personne avec qui vous avez eu accident. Ce réflexe simple peut vous être utile en cas de problème.

Prenez ensuite l’initiative de fournir le constat amiable qui servira aux deux parties (une copie du même constat chacun) en ayant pris soin de préremplir vos rubriques (case 6, 7, 8).

Pensez également à relever les coordonnées des éventuels témoins pour les mentionner dans la rubrique 5 du constat.

Comment bien remplir les rubriques importantes du constat amiable ?

Le recto du document constitue la partie la plus importante. Il convient de remplir l’intégralité des rubriques en portant une attention particulière aux points suivants :

- Les circonstances (encadré 12) : Ne cochez que la (ou les) case(s) correspondant aux faits au moment de l’accident. Dans tous les cas, indiquez bien le nombre de cases cochées en bas de la colonne. Si aucune situation ne correspond, indiquez « 0 ».

- Le croquis de l'accident (encadré 13) : C’est un élément essentiel pour déterminer les responsabilités de chacun : attachez-y donc une importance particulière en matérialisant les véhicules au moment du choc, en indiquant le nom des rues, les éventuels feux tricolores et panneaux, les lignes au sol…

- Les observations (encadré 14) : Faites part ici de vos remarques et commentaires. En cas de désaccord, il est important de préciser la raison de votre désaccord.

Astuce : Pour bien cocher les cases de l’encadré 12, lisez chaque cas en commençant par « je… » : cela vous évite de confondre votre situation et celle de l’autre voiture (exemple pour la case 1 : je/j’étais en stationnement à l’arrêt).

Quelques conseils à avoir en tête après un sinistre auto : 

Joindre des documents au constat : N’hésitez pas à compléter un constat amiable avec des photos des lieux et des véhicules impliqués. 

Signature du constat : Ne signez le constat seulement s'il est totalement rempli. En dehors du constat amiable ou d’un rapport de police, évitez de signer tout autre document.

Respect du délai d’envoi du constat amiable à votre assureur : délais de 5 jours ouvrés suivant l’accident.

Utilisation du e-constat : Accessible via l'application mobile "Groupama toujours là", vous pouvez l'utliliser en le téléchargeant gratuitement sur votre smartphone. La seule condition pour en bénéficier : qu'il n'y ait pas de blessé à déplorer.

 

Les autres Conseils et Prévention


Que faire en cas de panne ?

Crevaison, panne de batterie ou fumée suspecte, il n'est pas toujours facile d'adopter les bons réflexes. Pour ne pas céder à la panique en cas d'imprévus sur la route, voici quelques conseils et règles de sécurité à appliquer :

Lire la suite


Intempéries

Déclarez votre sinistre simplement et rapidement

Lire la suite